Que faire au Lac Atitlan, un des plus beaux lacs au monde ?

Le lac Atitlan est entouré de plusieurs petits villages paisibles, peuplés par les pêcheurs, guatémaltèques et voyageurs de venus tous horizons. Le lac est en réalité un énorme cratère de volcan profond de 300 mètres.

Au programme de vos quelques jours de visite : baignade, promenade, randonnées au départ des différents villages.

Je vous propose ici quelques conseils pour visiter le lac Atitlan. Je vous explique d’abord où loger à Atitlan. En effet, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre les différents villages en arrivant. Je vous propose un top 7 des activités à faire autour du lac. Pour finir, une petite visite au marché Chichicastenangon à côté d’Atitlan, et je vous explique comment vous y rendre en bus local et non en shuttle touristique. C’est parti !

Dans quelle ville loger à Atitlan ?

Le Lac Atitlan est entouré de différents villages. Il est donc difficile de savoir où loger lorsque l’on arrive à Atitlan. Je vous décris les différents villages pour que vous puissiez faire votre choix.

Chacun des villages autour du lac possède sa propre ambiance. Pas très loin entre eux, les villages se rejoignent facilement en bateau pour quelques Quetzals.

Panajachel

C’est la ville principale, la plus grande et la plus excentrée des autres petites villes. C’est le point de départ des bus, bateaux etc. Destination favorite des guatémaltèques pour un week-end ou des vacances. Vous pouvez y trouver de nombreux restaurants, bars, bonne ambiance.

San Pedro de La Laguna

Principal lieu où dorment les backpackers. Ambiance festive. Plusieurs bars. Départ pour des randos au sommet des volcans. Vous pouvez aussi ici prendre des cours d’espagnol.

San Marco de la Laguna

Il s’agit du village « hippies », autour du lagon. Dreadlocks, pieds nus… Vous y retrouverez pas mal de touristes installés ici pour profiter de la « spiritualité » du lieu. Très bon endroit pour profiter du lac et prendre des cours de yoga.

Une tisseuse
Tisseuse dans les rues de San Marco

San Juan de la Laguna

A 2 km à l’Est de San Pedro, ce village est connu pour sa tranquillité et son savoir-faire dans les objets faits mains. Pas mal de coopératifs dans cette ville. Beaucoup plus calme et tranquille que les autres, ville plus artistique.

San Juan
San Juan

Généralement, on choisit de rester dans l’un de ces 4 villages.

San Marco et SAN PEDRO sont à 20 minutes en bateau. Tandis que Panajachel est un peu plus excentré (40 minutes environ).

D’autres villages peuvent aussi être intéressants pour y dormir tel que Santiago Atitlan, Santa Cruz de la Laguna, Tzununa

J’ai pour ma part logé à San Pedro de la Laguna dans un hôtel vu sur le lac, à prix très raisonnable :

  • Hôtel Peneleu environ 100Q avec chambre privée et salle de bains privée. Cuisine partagée.

Les + de San Pedro :

  • bonne ambiance pour sortir le soir (même si tout ferme comme partout vers 2h)
  • Jolie vue sur le lac
  • Pas loin pour se rendre dans les autres villages

Les – de San Pedro : Pas adapté pour la baignade (préférez San Marco pour ça)

Le lac Atitlan
Lac Atitlan

Que faire au lac Atitlan ? Top 7 incontournables

  1. Se baigner dans la réserve naturelle à San Marco
  2. Prendre un cours de Yoga à San Marco
  3. Passer une après-midi à La Casa Del Mundo, magnifique lieu de baignade
  4. Louer un canoé sur le Lagon
  5. Faire la fête à San Pedro
  6. Profiter des lunchas pour visiter tous les petits villages
  7. Faire une randonnée sur les volcans

1- Se baigner dans la réserve naturelle à San Marco

Sur la colline de San Marco, j’ai profité d’une après-midi à Cerro Tzankujil. Il s’agit d’une réserve naturelle protégée. On peut s’y baigner à partir d’une petite plage vraiment sympa, très nature. Pour les plus téméraires, vous pouvez y faire un saut de 12 mètres, d’une sorte de plongeoir. Je ne m’y suis pas risquée mais plusieurs personnes l’ont fait devant moi ça avait l’air assez amusant.

Je me suis contentée d’une petite balade dans cette grande réserve, ça grimpe un peu, mais la vue au sommet est juste splendide. Si vous pouvez voir un coucher de soleil de là-haut, n’hésitez pas, lookout sur les volcans des alentours.

Infos pratiques : L’entrée coûte 15Q. Horaires d’ouverture : 8am-6pm

Vue du lac Atitlan sur les volcans
Vue sur le lac

2- Prendre un cours de Yoga à San Marco

San Marco de la Laguna est réputé pour son ambiance hippie, spirituel, yoga. C’est ici que j’ai revu tous pleins de personnes rencontrées au Mexique ! Vous pouvez opter pour Yoga Forest qui propose un cours pour 50Q. Retraites, yoga, méditations, cérémonie sonore… Il y en a pour tous les goûts. Le plus : cours vue sur les volcans et le lac.

3- Passer une après-midi à La Casa Del Mundo, magnifique lieu de baignade

Petite pépite trouvée par du bouche-à-oreille. La Casa Del Mundo est à la base un hôtel. Pour les plus gros budgets, je pense qu’une nuit là-bas doit être magique. Sinon, ils font aussi restaurant. Vous pouvez profiter du restaurant et ainsi passer l’après-midi là-bas. Très instagramable ;). L’architecture méditerranéenne de la terrasse à moitié submergée dans l’eau en fait une jolie carte postale. Vous pouvez vous baigner, flâner dans le somptueux jardin.

Une française rencontrée au Mexique y est allée sans consommer au restaurant, vous pouvez donc sans doute, peut-être, juste vous y rendre sans trop vous faire remarquer.

Infos pratiques : Restaurant environ Q85. Possibilité de louer des kayaks pour Q50/heures. Chambre de 355 à 700Q

4- Louer un canoé sur le Lagon

Je ne l’ai pas fait mais j’ai vu pas mal de gens sur le lagon avec un canoë seul ou accompagné. Depuis San Pedro ou San Marco, renseignez-vous auprès de votre hôtel ou bien directement à l’embarcadère. Environ Q40-50 de l’heure.

5- Faire la fête à San Pedro

San Pedro, lieu de prédilection pour les backpackers de tout horizon saura ravir les plus fêtards. Seul souci : tout ferme assez tôt. A Environ 1h du matin extinction des feux. J’ai eu de la chance, les soirs où j’y étais il y avait une soirée en plein air (teuf), sur l’île juste en face. Elle durait tout le week-end. Sinon, rendez-vous au Bar Sublime jusqu’à 1h du matin. C’est ici que se concentre la fiesta. Cocktails, bières et Dj’s le week-end. Restez à l’affût, j’ai trouvé pleins de petite soirée dans les bars à San Pedro, et même dans un salon de tatouage. Vous pouvez demander aux serveurs ou aux autres jeunes ou ça danse ce soir.

6- Profiter des luchas pour visiter tous les petits villages

A partir de la ville que vous avez choisie pour dormir, vous aurez un petit bateau qui vous emmènera autour des autres villes. Vous pouvez par exemple de San Pedro, visiter San Juan (village d’arts, objets faits mains etc…), 10 minutes. Vous pouvez aussi partir pour San Marco pour la journée environ 20 minutes de bateau. Le seul village excentré est Panajachel.

Au début de cet article je vous détaille l’intérêt de chaque petite ville.

La ville de Tzununa au Lac Atitlan
Hôtel à Tzununa

7- Faire une randonnée sur les volcans

A partir de San Pedro, vous pouvez grimper au-dessus du volcan San Pedro (3020m). C’est le plus accessible des 3 volcans. Vous pouvez aussi faire India Nose. La randonnée que tout le monde fait au lever du soleil. Pour finir, le volcan Atitlan est aussi faisable.

Sincèrement, je n’en ai fait aucune. J’avais plein de courbatures du volcan Acatenango et j’ai donc eu une légère flemme. Néanmoins, on m’a conseillé India Noise. En ce qui concerne le volcan San Pedro, il paraît que la hike est assez dangereuse puisque des voleurs attendent les touristes là-haut pour leur dérober leurs affaires.

La seule marche dont je peux vous parler c’est celle de Acatenango et Fuego à Antigua.

Le marché Chichicastenango

Aux alentours du lac Atitlan, vous pouvez décider de vous rendre au marché Chichicastenango. Un très joli et grand marché. Le plus grand du Guatemala. Environ 3 heures sur place, seront suffisantes pour en faire le tour. Vous pouvez y trouver tout pleins de street-food pour déjeuner dans le marché. Très colorés : épices, robes, poissons, souvenirs, parures, légumes… Vous trouverez de TOUT à Chichi.

INFO IMPORTANTE : Le marché n’a lieu que 2 fois par semaine le jeudi et le dimanche.

Certaines personnes font l’aller-retour en une journée, mais si vous continuez ensuite vers Semuc Champey, ne faites pas le retour et restez là-bas. Vous serez plus près pour la suite.

Il y deux options pour se rendre du Lac Atitlan au marché de Chichi :

Le bus local et la navette touristique. Pour vous rendre à Chichi en bus touristique, rien de plus simple : passez par n’importe quelle agence ou même par votre hôtel. Pour 120Q de San Pedro ou San Marco, ils vous proposent un aller-retour. Départ à 7h30 du matin.

Si vous souhaitez payer moins cher, je vous propose les bus locaux alias Chicken bus.

Se rendre du Lac Atitlan au marché Chichicastenango en bus local

Voici notre premier trajet en bus vraiment local. A partir de là, on a fait plus que ça sur tout le reste du Guatémala. Sur chaque trajet, les bus locaux coûtent 2 à 3 fois moins chers que les navettes touristiques. Cela ne vous prendra pas toujours plus de temps car les bus s’enchaînent vraiment. Le seul souci, c’est que vous devez vraiment changer BEAUCOUP de bus. Mais c’est sympa, ambiance musique à fond dans les bus, blindé de monde. Vous allez adorer… 😉

Tout d’abord, où que vous soyez, vous devez vous rendre à Panajachel. C’est la même chose avec le bus touristique, ils vous font prendre un bateau jusqu’à Pana à 7h30 pour ensuite prendre la navette de Panajachel. Le trajet m’a pris environ 1h40 au départ de Panajechel. Je suis partie vers 11h du matin environ car je n’avais pas forcément envie de me lever tôt et il y avait largement le temps sur place. Les stands commencent à remballer à 17h30.

Panajachel —> Solola = 5Q et 30 minutes

Solola —> Encuentros = 3.50Q et 30-40 minutes

Encuentros —> Chichicastenango = 10Q et 30-40 minutes.

En tout (sans compter le bateau si vous ne venez pas de Panajachel), vous vous en sortirez pour 18,50 Q (one way) au lieu d’environ 50Q (one way) avec la navette touristique.

Voilà ! Si vous avez envie d’essayer les chickens bus et son ambiance Guatemaltaise n’hésitez surtout pas ! Ensuite direction Semuc-Champey !

Chicicastenango le marché
Chichi Market

Retrouvez, trois autres articles sur le Guatemala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi
L'Eglise Merced à Antigua

Itinéraire de 15 jours au Guatemala

Après avoir passé 2 mois et demi au Mexique, me voilà partie pour 15 jours au Guatemala. Pas toujours facile de s’y retrouver entre les

Panorama sur la ville de Flores

Flores, ville paisible en bord de lac

La ville de Flores, tout au nord du Guatemala est idéal pour passer quelques jours en bord de lac et profiter des sites archéologiques autour. 

Recevez mes bons plans voyages