Ho Chi Minh et ses alentours

La ville de Ho Chi Minh (Saigon)

Ho Chi Minh, la ville aux scooters…. Et oui à HCMC, il y’aurait plus de 8 millions de scooter qui déambulent chaque jours dans les rues. Bruyante, cette capitale économique du Vietnam révèle sa véritable personnalité au bout de quelques jours. Aux premiers abords, elle ne semble pas attirante. Mais lorsque l’on se fond dans l’ambiance de la ville, on s’y sent plutôt bien. Bien sûr ça n’est pas une ville musée comme Hoi An où comme tant d’autres villes. On ne s’y rend pas pour la beauté des paysages ni des monuments. Pourtant, HCMC reste une étape nécessaire lorsque l’on souhaite sentir l’ambiance du Vietnam et vivre de manière local.

A savoir, avons visité la ville de HCMC vraiment différemment des autres villes. En fait nous connaissions un expatrié français qui vivait là bas avec sa copine Vietnamienne, donc il nous a amené dans les endroits sympas, mais contrairement au reste du voyage ça n’était pas forcément pour « petits budgets ». Certaines adresses sont donc un peu plus chères que ce que j’ai l’habitude de conseillé. Pour autant, comme nous étions avec deux connaisseurs, nous avons pu profiter de HCMC dans les meilleurs conditions avec de très bons conseils pour les soirées, sorties, restaurants…

Que faire à Ho Chi Minh City ?

Même si on ne se balade pas dans les rues avec un ton émerveillé, il y a quand même quelques lieux sympas à visiter dans cette grande ville.

  • Se balader au coeur de la ville

L’avenue Nguyen Huê, qu’ils surnomment les Champs-Elysées de Saigon, vaut le détour. Cette rue relie l’hôtel de ville à la rivière. Elle est un des axes principaux de la ville. En commençant par cette rue vous pourrez ensuite continuer à pieds votre chemin, pour visiter les autres monuments qui sont juste à côté. Si vous souhaitez vous baladez au mieux dans cette grande avenue, préférez y allez le soir pour l’ambiance et l’éclairage des rues.

  • L’Hôtel de ville

Lorsque vous finissez ou commencez (ça dépend dans quel sens vous la prenez), l’avenue Nguyen Huê, vous tomberez sur l’hôtel de ville. C’est le monument emblématique de Saigon. Il ne se visite pas, mais s’admire de l’extérieur. Il représente aisément l’époque coloniale coloniale puisque il a été construit de 1900 à 1908 et décoré par Ruffier. A côté, vous pourrez faire un saut rapide au théâtre municipal.

  • La cathédrale Notre-Dame

Aucune comparaison possible avec Notre Dame de Paris, dont les architectes ont pourtant voulut s’inspirer. Vous pouvez tenter d’y entrer pour la visiter. Personnellement, je n’ai pu l’a voir que de l’extérieur puisqu’elle était en travaux.

  • La poste Centrale

A ne pas louper ! C’est un monument très jolie, encore en activité, construit en 1886-1891 par Gustave Eiffel. Cet poste à un air délicieusement rétro. Rentrez à l’intérieur pour vous saisir de l’ambiance. Au mur, un grand tableau accroché celui de l’oncle Ho (Ho Chi Min)

  • Le musée des Vestiges de guerre

Prix : 15 000 Dg ouvert tous les jours. Malgré une vision quelque peu orienté du conflit. Les Vietnamiens ont rendus compte de la guerre du Vietnam avec ce musée. Sur trois étages, on comprend un peu mieux ce qu’à vécu ce peuple et comment ils ont pu gagner la guerre contre les Etats-Unis. La vision internationale du conflit est largement abordé ce qui rend le musée intéressant. Le 2ème étage est consacré au photographes de guerre qui ont couvert le conflit. Certains ont dus y laisser leurs vies.. Ces clichés ont d’autant plus leur place dans ce musée que le travail des reporters contribua grandement à rendre cette guerre impopulaire aux yeux de l’Amérique et du monde. J’ai trouvé ce musée très imagé et donc fort en émotion.

  • Découvrir les pagodes

Des pagodes, vous en verrez sur tout votre voyage au Vietnam, si vous en souhaitez ici un aperçu, n’hésitez pas à vous rendre à la pagode le Xa Loi, celle de l’Empereur Jade ou encore la pagode de Giac Lâm

Où sortir le soir à Ho Chi Min City?

  • La rue Bui Viên

Rue animer le soir pour faire la fête. La musique n’a pas de limite, les enceintes vous rendront surement sourds avant la fin de la soirée. Néanmoins sympas pour passer des bonnes soirées entourés de Vietnamiens.

  • Le bar l’Indeka

Très peu connu des touristes, ce bar très mignon à u côté underground. Les bières y sont très bonnes mais pas données si vous souhaitez des bières de qualité.

  • Aller voir un film d’horreur

Un soir juste à côté du restaurant King BBQ, nous sommes allées voir un film d’horreur au cinéma. Les Vietnamiens adorent les films d’horreur. C’est assez rigolos puisque leurs réactions dans la salle sont vraiment démesurés. On a beaucoup rit. Séance pas chère du tout.

  • Sortir au bar rooftop le Sky XX

Coup de coeur de soirée à HCMC. Vous pouvez retrouvez les infos sur leur site internet : https://elements.vn/skyxx/#entertainment

Ce bar, situé tout en haut d’un immeuble est vraiment réputé. Je vous préviens, cela risque d’être l’une des soirées les plus chères que vous ferez au Vietnam. Mais ça vaut vraiment le coup. A peine entrer que l’on est accueillis par des danseuses en costumes, qui nous font un balet devant nous. Nous prenons l’ascenseur, pur monter tout en haut de l’immeuble. La bas une grande scène en pleine air. Un DJ au milieu et des tables pour boire. L’ambiance est à son comble toute la soirée. Entre chorégraphies des danseuses, spectacles et ambiance boîte de nuit, c’est une super soirée assurée !

Où bien manger à HCMC ?

  • Oc La

Restaurant Sea food, excellent, où se rendent les Vietnamiens en sortant du travail. Un peu excentré mais accessible en scooter sans problèmes.

  • King BBQ

C’est une chaîne de restaurants où les Vietnamiens aiment dîner. Formule viande et légumes à volonté. Un peu excessif au niveau du prix mais on y mange très bien.

Où boire un café à HCMC ?

  • Le café Pho-Do-Lar

Un décor végétal très sympa, la déco jolie aussi. Prix pas donnés mais les smoothies sont excellens.

Aux alentours de Ho Chi Min

Les Tunnels de Cu Chi

Immenses galeries souterraines, dans lesquels les soldats Vietnamien se cachaient pour vire pendant la guerre du Vietnam. Avant fermé au public, on peut maintenant les visiter. Une véritable immersion dans le passé, puisque vous pouvez réellement entrer dans ces immenses couloir étroits accompagné d’un guide Vietnamien. Ce lieu est l’un de ceux qui à leu plus souffert sous les bombes. Ainsi, on remonte sur les traces du passé.

Comment se rendre au tunnels de Cu Chi ?

Nous avons emprunter le bus ligne 13, regardez quel est l’arrêt le plus proche de chez vous. Puis, arrêt à Cu-Chi. De là, prendre le bus 79 pour se rebdre à Ben Duoc. C’est là que que sont les tunnels. Attention il y a deux sites de tunnels différents. Nous avons choisis ceux de Ben Duoc, puisque l’on nous a dit qu’ils étaient  les plus intéressants. Le trajet dure 1h 15 avec le premier bus, puis 30 minutes avec le second. Le premier ticket coûte 10 000 dg et le secod 7 K Dg. C’est rien du tout. Moins de 1 euros le trajet. C’est pour ça que nous avons opter pour le bus.

Immersion dans les tunnels

A l’entrée, on paye 90 k comprenant obligatoirement le guide. La visite dure 1h30, elle débute par un petit documentaire d’une vingtaine de minutes puis direction les tunnels. A l’époque 3 niveaux de tunnels existaient. Ceux à 3, 6 et 9 mètres. Pendant la visite, on entre dans ceux de 3 mètres sur 30 mètres de long. Dans le site il y a 250 km de tunnels creusés mais seulement quelques un sont ouverts au public. Dans certains, on y trouvent des reconstitutions de scènes de guerre. Le site ferme à 17h

Le marché flottant de Can Tho

Pour environ 4 euros par personne à 3 heures de HCMC, vous pouvez vous rendre à Can Tho. Petite village sympathique en bord de rivière. Pour prendre votre tickets de bus au prix le plus bas, je vous conseille de bien avancé sur les différents guichets à la gare, car les prix sont différents en fonction de la compagnie. Même à la gare vous pouvez négocier. On s’en est sorti pour 90 000 Dg allée.

Une fois arrivés là bas, nous prenons un taxi, pour rejoindre notre hôtel, réservé sur Booking pour 5 euros. Ensuite, petite balade sur les quais proche du centre ville. Plusieurs personnes nous interpellent pour que l’on réserve notre balade en bateau pour le Floating Market du lendemain. Nous nous renseignons sur les différents prix.

Le soir petite balade au Night Market, pour manger et profiter de l’ambiance de la ville. En face du Night Market, endroit très mignon pour déguster un smoothie : Cho-To, installez-vous en haut, pour avoir une vue sur le marché. Vous pouvez acheter au marché en bas puis monter à l’étage la manger, perché sur votre tabouret. 30k le smoothie.

Le lendemain matin, levé 6h pour assister au marché flottant de Cai Rang. Retour sur l’embarcadère pour retrouver le bateau qui nous emmènera pour le prix le plus dérisoire. On s’n sort pour 50 k par personne. Ouf !

La balade dure 4 heures sur le Mékong. Une guide monté à bord, nous explique les environs. En plus du marché, nous faisons plusieurs pauses sur des lieux tel que la fabrique à nouille, la fabrique à sauce. On peut ainsi découvrir comment sont fait ses mets Vietnamiens. Ensuite, si on le souhaite on peu s’arrêter sur une petite berge pour faire du vélo, pour cela il faut rajouter 2 euros. Ça semble sympa, on s’y rend! 1h de balade en vélo pour admirer des petites branches du Mékong. Mais surtout le plus impressionnant c’est lorsque l’on s’arrête près d’un grand arbre vieux de + de 130 ans dont le troncs et les branches remplissent plus de 5000 m2. Impressionnant!

Dans l’ensemble une matinée très sympa, même si il ne faut pas s’attendre à un marché flottant digne des photos colorés que l’on voit souvent.

A lire aussi

Que faire à Holbox, au Mexique ?

Petit paradis entre le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. Les maisons s’étendent le long du sable blanc et l’eau turquoise.  Les maisons

Bacalar

Que faire à Bacalar au Mexique ?

Très jolie ville entourée d’un grand lagon aux 7 couleurs. Beaucoup moins prisée que certaines villes de la péninsule. Je recommande vivement de passer quelques

Recevez mes bons plans voyages