Dharamsala, ville des réfugiés tibétains

Tibet will be free
Ecriture sur les murs de la ville

Mon coup de cœur pendant ce voyage, j’y ai passé plusieurs jours et j’y suis retournée récemment pour 10 jours. Je peux donc vous en parler assez facilement. N’hésitez pas à me laisser vos questions, je pourrais surement y répondre.

Tout d’abord :

McLeod Ganj ou Dharamsala ?

Il faut savoir que l’on parle de la ville de Dharamsala car c’est la grande ville connue mais il est beaucoup plus intéressant de séjourner et de rester visiter McLeod Ganj. C’est ici que vivent les tibétains, et où séjourne le Dalai Lama.

Over there, in Maklo, as they say here, at the foot of the Himalayas, it's a "little Lhasa", a small Tibetan village, where perpetuates itself in the Tibetan culture freely. Mc Leodgang floats more than 1700 meters of altitude.

If, in the streets, some phlegmatic cows remind us that we are in India, this little village clinging to the sides of a hill dotted with pines and rhododendrons resolutely belongs to the Himalayan world. Despite the pain of exile and the dramas carried by everyone, life seems to be there. sweet and time flows peacefully. Everywhere prayer flags slap in the wind, letting their prayers fly away to a sky that is theirs here more mercifully. 

La ville, plus bas, de Dharamsala, vous pouvez aussi vous y rendre mais il n’y a pas grand-chose à faire, c’est une ville totalement indienne. Elle  ne vous changera pas de celle vu précédemment. Je ne peux que vous recommander de vous rendre à McLeod Ganj.

Pourquoi les tibétains vivent à Dharamsala) ?

Historical point :

Today in Tibet, it is no longer possible to live freely. In 1950, the Chinese government ordered the military invasion of the Tibet. The aim is to annex the country and make culture disappear. Tibetan.

Tibetans no longer have any rights. They learn the at school, no longer practice Buddhism as they see fit, they do not have plus the right to speak of the Dalai Lama, their master of thought. The flag Tibetan no longer exists. Their culture has been extinguished in Tibet.

In 1959, to escape the occupation of the Chinese government, the Dalai Lama went into exile in India at Mc Leodgang, followed by 80,000 Tibetans.

Depuis 2015, les réfugiés qui réussissent à venir jusqu’à Dharamsala se font de plus en plus rare, en moyenne 10 tibétains chaque année arrivent à passer la frontière. En effet, le contrôle est quasiment impossible à passer : des militaires sont postés à la frontière et n’hésitent pas à tirer lorsque l’un d’entre eux tente de s’échapper.

Où dormir à Dharamsala  ?

  • Loleling Guesthouse

You can't book in advance, but I can only advise you to go there directly upon arrival to pick up a room. It is a Tibetan monastery where you can sleep. The night is 250 Rupee for two. Very well located and clean. It's really worth it. blow. The hotel staff, they're adorable monks. You sleep in small rooms with two single beds, toilets and bathroom on the level.

  • Guesthouse Pink House

Beaucoup plus chère, mais encore une fois très bien située, propre. Chambre avec toilettes, salles de bain, balcon, spacieuse. Si vous avez un peu plus de budget ça vaut le coup. Surtout pour la vue imprenable sur les montagnes, de leur balcon.

Vue Hôtel Dharamsala
Vue de l’hôtel Guesthouse Pink House

Réservez votre établissement en passant par Booking. Si vous passez par mon lien cela ne vous coûte rien de plus mais ça permet de me rémunérer 😉

Where to eat ?

  • Kunga : petit restaurant typique qui propose d’excellents momos. (spécialité tibétaine)

Que faire à Dharamsala ?

Top 10 des choses à faire à Dharamsala 

Once again, everything is focused on McLeod Ganj, nothing in Dharamsala

1. Visit of the Dalai Lama temple

Proche du centre, vous pouvez visiter gratuitement le temple dédié à Sa Sainteté. Il y vit réellement mais évidemment vous ne le verrez pas pendant votre visite. Néanmoins, vous croisez de nombreux moines.

Moine de dos
Moine de dos

2. Go to the Tushita Centre

Un grand centre de méditation très prisé par les occidentaux. Vous pouvez choisir d’y faire une retraite spirituelle de plusieurs jours. Des retraites de silence aussi sont proposées. Mais si vous souhaitez simplement y passer un petit moment, vous pouvez gratuitement (sur donation) assister à un cours de méditation de 1h. Dans une grande salle, le matin à 11h (Vérifier les horaires sur le sites elles peuvent changer), vous prenez place sur des petits coussins et une professeure vous fera un cours de méditation en anglais. Très intéressant.

Site du Tushita : http://tushita.info/

 Alternatively, you can simply visit the place, very pretty, monkeys towering around the temple sometimes disturb people who meditate. A place of calm. Pleasant.

3. Going to a Tibetan school

Pas très loin du Tushita, vous pouvez vous rendre au TCV : Tibetan Children Village. Ici des centaines d’élèves étudient chaque jour. Beaucoup dorment au TCV puisqu’ils n’ont pas forcément de parents, certains arrivent tout juste du Tibet et sont ainsi recueillis dans cette école. Au TCV, on enseigne le tibétain, la culture et la langue. Le but est de préserver ce qu’ils sont, leurs origines. Vous pouvez demander une visite gratuite au directeur de l’école ou à l’accueil. Les donations sont toujours les bienvenues dans cette école.

To get there, you can borrow a Tuk Tuk from the city. Or else access it through the forests.

Ecole Tibetan Children Village
Photo prise au Tibetan Children Village

4. Visit of the Tibetan Museum

Ce musée immanquable se situe à proximité de la résidence du Dalai Lama. Il retrace le parcours du Tibet depuis son invasion par la Chine. Récits, témoignages, documentaires… c’est une étape riche en émotion qui vous permettra de comprendre ce qui s’est réellement passé pour ce peuple opprimé. Encore une fois l’entrée ne coûte pas grand-chose. Environ 50 cts d’euros.

5. Discuss with a lot of tibetan people

Here in Maklo, the Tibetans are very open, ready to tell you about their stories, about what they have experienced. To better understand how they got here and discover incredible stories, nothing beats talking directly with them.

Tibétaine portrait
Tibétaine portrait

6. Give English lessons

Vous pouvez donner des cours d’anglais à des moines tibétains. A l’association « Learning ideas for Tibet ». Encore une fois située dans le centre de Maklo, vous pouvez vous y rendre directement.

7. Go see a film-lunch-debate

A l’association Stories of Tibetans, juste au-dessus des cours d’anglais, vous pouvez assister à un film, durant lequel vous déguster un excellent repas cuisiné par l’association. A la fin un débat vous ai proposé. Vous devez vous y rendre avant pour réserver votre place pour le soir, vous payez une petite somme et revenez le soir vers 19h (change en fonction des films). Devant, la salle vous pouvez consulter les horaires et menus du jour. Ce sont des films ou des documentaires ayant un rapport avec le Tibet. Le débat à la fin, vous permet de discuter avec l’un des membres de l’association, un tibétain, il vous en apprendra beaucoup sur la cause tibétaine.

8. Take a typical Tibetan painting class

Si cela vous intéresse d’apprendre à peindre des Thangkas, vous pouvez prendre des cours. Il vous faut rester un petit bout de temps sur place. Ainsi, vous vous rendrez au studio de Tenzin, un peintre né au Tibet. Il vous donnera des cours, et à la fin vous aurez une belle toile peinte par vos soins. Si vous souhaitez le contact du peintre, laissez-moi un commentaire, je vous contacterai pour plus de détail.

Its painting workshop is also located in the centre. Close to the Stories of Tibetans association. You can easily ask them and they will tell you.

Tenzin studio peinture
Main de Tenzin dans son studio de peinture

9.Visit the Baghsu district

Vous pouvez vous rendre à pied ou en Tuk tuk à Baghsu, une petite ville avec pas mal d’indiens et de Backpackers, pas loin de Maklo. Vous pourrez admirer de jolie waterfalls et monter en haut de plusieurs marches pour vous en rapprocher.

10. Visiter le temple : Guyto Monastere

It is off-centre from McLeod Ganj, but you can go by taxi, it is really a very nice temple. All in gold. You can see the whole life of a monastery, meals, prayers, etc.

Guyto Monastère
Photo du temple prise au drône

Where to go out for a drink drink, party?

  • Mount View Bar : bar sympa avec musique à l’étage, les indiens et tibétains y dansent certains soirs, ferme assez tôt mais ambiance sympa.
  • La Bause : Ferme beaucoup plus tard, plus chic, pour boire un verre, danser.
  • Carpe Diem : petit bar où vous pouvez vous attablez à l’étage, sur des coussins au sol, vous pouvez siroter une bière. Certains soirs, les serveurs prennent la guitare pour vous jouer un morceau.

Comment faire pour voir le Dalai Lama à Dharamsala  ?

Bonne question ! Bon je vous avoue qu’obtenir une audience privée avec Sa Sainteté devient vraiment vraiment très compliquée. J’ai réussi à obtenir en mai 2019, une audience semi-privée mais il a fallu beaucoup se battre car le Dalai Lama venait de sortir de l’hôpital. Sinon, pour assister à une audience publique, il vous suffit de regarder sur son site officiel :  https://www.dalailama.com/

You can then, directly, register and go there especially for that. Namely, when the Dalai Lama gives an audience public, hotels are crowded and much more expensive. So plan ahead.

Dharamsala my favorite city:

Un village de réfugiés tibétains où l’on se sent réellement bien accueilli. En quelques jours, les gens se reconnaissent dans le village et se saluent. La culture diffère totalement du reste de l’Inde, comme-ci on avait changé de pays. Entouré de forêt, en hauteur, le petit village de McLeod Ganj, vous donnera surement envie de rester.

Où se rendre au départ de Dharamsala ?

Après Dharamsala, vous pouvez directement vous rendre à Amristar, le ville du Golden temple. Je vous laisse découvrir mon article sur la ville d’Amristar : https://alice.voyage/amristar

To read also

Que faire à Holbox, au Mexique ?

Petit paradis entre le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. Les maisons s’étendent le long du sable blanc et l’eau turquoise.  Les maisons

Bacalar

Que faire à Bacalar au Mexique ?

Très jolie ville entourée d’un grand lagon aux 7 couleurs. Beaucoup moins prisée que certaines villes de la péninsule. Je recommande vivement de passer quelques

Recevez mes bons plans voyages